Vous êtes ici

Apiculture : la Meuse reconnue en calamité

La production de miel a été fortement affectée par la pluie et le froid. Photo : DR.
La production de miel a été fortement affectée par la pluie et le froid. Photo : DR.

À l’issue de deux réunions du comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) en fin d’année 2021, 32 départements ont été reconnus en calamité agricole pour des pertes de récolte de miel, indique Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA en charge du dossier gestion des risques. « Il y a eu une vraie reconnaissance suite aux problématiques d’excès d’eau et de froid », salue le représentant syndical siégeant au CNGRA.

Parmi les départements concernés figurent la Meuse et les trois autres départements lorrains, ainsi que les Ardennes et la Haute-Marne. Trois départements ont par ailleurs été reconnus pour des pertes de fond : l’Ardèche, le Gard, et l’Hérault. « Parallèlement, les services continuent à instruire les dossiers sur les territoires en vue de la prochaine réunion du CNGRA, en février 2022 », a indiqué le ministère de l’agriculture dans le JO du Sénat le 6 janvier. Les exploitants des départements touchés, rappelle la rue de Varenne, « peuvent bénéficier d’un accompagnement individuel » auprès de la cellule d’accompagnement des agriculteurs en difficulté du département.

Vous aimerez aussi